Les autres prêts du secteur aidé

De nombreux organismes non financiers et non patronaux peuvent apporter un complément, souvent modeste mais intéressant, aux prêts principaux au travers de prêts dits « sociaux »

On songera ainsi aux :

  • Caisses de retraite et de prévoyance dont les adhérents peuvent obtenir, avec des conditions très variables d’une caisse à l’autre, des prêts bonifies pour l’achat d’une résidence principale ;
  • Mutuelles professionnelles (par exemple celle des fonctionnaires) qui peuvent avoir un double rôle : octroi de prêt complémentaire ou cautionnement d’un prêt principal (qui peut éviter une prise d’hypothèque coûteuse). Les prêts fonctionnaires correspondent pour la fonction publique au 1% logement. Seul le Crédit foncier de France est habilité à octroyer un prêt fonctionnaire. La durée d’un prêt fonctionnaire varie entre 10 et 15 ans, avec remboursements semestriels. Son  montant dépend de la taille du logement et de la situation géographique ;
  • Divers organismes (Fonds de Solidarité Logement, Caisses Allocations Familiales, Conseils Régionaux ou Généraux, Mairies…) distribuent notamment des Allocations de Logement Familiales (ALF), des Allocations de Logement Sociales (ALS). Elles offrent aussi des subventions ; toutes ces mesures ayant pour but l’aide à l’accession à ou le maintien dans la propriété ;
  • Les prêts EDF ou BATIGAZ peuvent, de façon ponctuelle et par zone géographique apporter un complément de l’installation du chauffage électrique ou du gaz. Modestes, ils sont  compris dans une fourchette de 1500 à 3000 euros.

Show Comments